SURE - Sécurité des Usagers sur les Routes Existantes

publié le 20 septembre 2007 (modifié le 31 décembre 2013)

Les analyses systémiques des accidents de la route ont montré que le facteur " infrastructure " était présent dans 40 % des accidents mortels. Aussi il est logique, dans ce contexte, que le gestionnaire des routes qu’est l’Etat affiche sa contribution concrète à l’amélioration de la sécurité routière au niveau des infrastructures. C’est chose faite avec l’officialisation de la démarche SURE par le Conseil Interministériel de la sécurité routière et la décision prise d’appliquer cette démarche à l’ensemble du réseau national à dater du début 2005.

SURE se décline en 4 phases :

  • hiérarchiser les itinéraires en fonction des enjeux
  • comprendre les dysfonctionnements ayant conduit aux accidents
  • définir et mettre en œuvre des actions adaptées
  • évaluer cette méthode. Testée et appliquée sur le réseau routier national, la démarche SURE est compatible avec tout autre type de réseau.

Visiter le site SURE-Sécurité des usagers sur les routes existantes…