Séminaire ACV Cerema du 17 novembre 2015

publié le 1er décembre 2015

Retour sur ce séminaire sur l’Analyse de Cycle de Vie, organisé par la DTecITM à Champs-sur-Marne le 17 novembre dernier

L’ACV, une méthode d’évaluation pour l’éco-conception

L’Analyse de Cycle de Vie (ACV) est une méthode utilisée dans des domaines aussi variés que la construction, l’industrie ou l’agronomie. Encadrée par un référentiel normatif international, l’ACV permet de caractériser la performance environnementale de produits ou de services sur l’ensemble de leur cycle de vie, d’établir des comparaisons et d’identifier les actions à engager pour répondre à des objectifs préalablement définis. Elle constitue donc un outil de mesures et de réflexions incontournable pour l’éco-conception.

L’ACV est une méthode multi-étapes (cradle-to-grave et désormais cradle-to-cradle) et multicritères (indicateurs d’impacts environnementaux et indicateurs de flux). Son objectif principal est d’éviter les déplacements de pollutions. En évaluant les projets sur leur durée de vie, l’ACV permet d’inscrire ceux-ci dans un cycle vertueux de réutilisation ou de recyclage. En nous questionnant sur le périmètre d’évaluation de nos projets, l’ACV nous incite également à examiner les externalités supportées par les MOA, les gestionnaires, la société.

Depuis plusieurs années, le Cerema utilise cette méthode dans les secteurs du bâtiment et des infrastructures de transports. Déclinée dans la réalisation d’études, de construction de données et d’élaboration d’outils, l’ACV permet aux équipes des Dter et DTec de répondre aux besoins définis par le Grenelle de l’Environnement et plus récemment, par la loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte.

Un séminaire interne pour organiser une communauté métier

A l’initiative du Pôle Matériaux et Economie circulaire de la DTecITM, le 17 novembre un séminaire dédié à l’ACV dans le secteur de la construction s’est tenu à l’Ifsttar de MLV. Destinée aux représentants Cerema engagés sur cette action et à leurs principaux partenaires, la rencontre s’est articulée autour de présentations relatives aux thématiques concernées, à savoir les bâtiments, les chaussées et le génie civil, ainsi qu’autour d’une table ronde et de nombreux échanges avec le public.

Sous l’impulsion de la loi TECV fixant des objectifs ambitieux en termes d’économie circulaire des matériaux de construction, l’objet de la rencontre était de contribuer à créer une communauté métier autour de cette discipline, à partir d’un partage des enseignements établis et des perspectives envisagées.

Partage des outils, des données, perspectives d’évolution des équipes du Cerema dans le secteur de la recherche, de l’élaboration de méthodes d’évaluation, de participations à des groupes de travail nationaux et internationaux, propositions d’offres de prestations aux collectivités, à l’Etat, aux entreprises : autant de sujets abordés dans la perspective de l’élaboration d’une démarche qui devra permettre à l‘établissement de devenir un des acteurs incontournable de l’ACV dans la construction.

La rencontre s’est achevée avec la perspective d’un prochain séminaire ACV en 2017. Ouvert à l’ensemble des acteurs de la profession, il visera à dresser un premier bilan des actions menées ainsi que des partenariats établis et consolidés depuis la rencontre de ce mois de novembre.


Télécharger :