Rapports 2012

 
 
 

Démarche de construction du modèle marchandises sur le territoire Baie de Seine -Ile-deFrance

publié le 30 novembre 2012 (modifié le 26 décembre 2013)


Le rapport explicite dans un premier temps, les spécifications de la première version du modèle, ainsi que les limites de cette première version.
Il décrit ensuite, les travaux mis en œuvre par la suite pour améliorer l’outil. Les objectifs poursuivis étaient les suivants :

  • terminer la construction du modèle routier fret et le fiabiliser afin d’être en mesure de tester ces 4 scénarios de prospective ;
  • tester le comportement du modèle en situation future à partir de ces scénarios, afin d’éprouver les choix de modélisation (variables explicatives et lois de comportement), et d’apporter des compléments à la quantification des scénarios pour bien différencier les contextes d’évolution des flux de marchandises ;
  • comparer les résultats avec ceux des modèles classiques.

Le rapport présente enfin, un retour critique sur la démarche et la méthodologie mise en œuvre puis propose des pistes d’amélioration pour de prochains travaux de modélisation fret, notamment dans une perspective multimodale.

A TELECHARGER
Rapport d’étude - Novembre 2012
Référence : 1237w - 128 pages


Télécharger :

  • 1237w-rapport-baie-de-seine (format pdf - 11.6 Mo - 04/12/2012)Temps de téléchargement estimé : 3 min 10 s (512 K), 1 min 35 s (1024 K), 47 s (2 M), 19 s (5 M).
 
 

Accidentalité des poids lourds sur autoroute
Synthèse bibliographique

publié le 27 novembre 2012 (modifié le 27 janvier 2014)


Ce rapport propose donc de relever les divers éléments statistiques relatifs aux PL circulant sur autoroute. Puis, sont présentés les différents facteurs accidentogènes relatifs au véhicule, à l’infrastructure et à l’environnement, mais également au conducteur de PL. Différents mécanismes d’accidents sont ensuite décrits.

Enfin, des pistes de solution permettant d’améliorer la sécurité des PL mais aussi celle des autres usagers sont présentées.
Dans le cadre de cette bibliographie, les données peuvent porter sur l’ensemble du réseau autoroutier, sur le réseau autoroutier concédé mais également sur le réseau autoroutier non concédé.

Le document s’attache à fournir systématiquement cette indication. Cependant, lorsque le terme général autoroute ou réseau autoroutier sera utilisé, il s’agira du réseau autoroutier en général (concédé et non concédé).

A TELECHARGER
Rapport d’étude
Novembre 2012 - Référence : 1230w - 49 pages


Télécharger :

 
 

Panorama des systèmes de recueil de données de trafic routier

publié le 3 novembre 2012 (modifié le 3 janvier 2014)


Afin de limiter l’impact environnemental, l’optimisation du réseau routier existant est désormais une priorité. Pour cela, une gestion du trafic efficace peut concourir à cet objectif. Cela passe entre autres
par la mise en place de stratégies de gestion de trafic qui nécessitent un recueil de données, aussi bien en temps réel qu’en temps différé, le plus précis et le plus accessible possible.

L’objectif de l’étude est de donner une vision la plus complète possible sur l’état de l’art de la collecte de données de trafic, en termes de technologies et en adéquation avec les besoins métier et en particulier ceux liés à l’information et à la gestion du trafic.

Ce rapport vise à :

  • aider le gestionnaire (Direction Interdépartementale des Routes, Collectivités Locales, etc.) à mettre en oeuvre des systèmes de connaissance du trafic en fonction de ses besoins dans le cadre de ses opérations d’exploitation ;
  • contribuer à la réflexion sur la définition d’un socle d’équipements nécessaire à l’information et la gestion du trafic sur le réseau routier national.

A TELECHARGER
Rapport d’étude
Novembre 2012 - Référence : 1243w - 121 pages


Télécharger :

  • 1243w-rapport-panorama-capteur (format pdf - 14.1 Mo - 04/02/2014)Temps de téléchargement estimé : 3 min 50 s (512 K), 1 min 55 s (1024 K), 57 s (2 M), 23 s (5 M).
 
 

Fret ferroviaire local en régions et dans les ports
Premiers éléments de bilan d’activité

publié le 27 octobre 2012 (modifié le 27 janvier 2014)


Ce rapport présente des premiers éléments de bilan de l’activité des opérateurs ferroviaires de proximité (OFP), en deux chapitres successifs : fret local en région et opérateurs portuaires. Les spécificités du segment de marché portuaire ont en effet conduit à distinguer ces deux volets, avec une conclusion propre à chacun.

Ce rapport a été établi par le pôle de compétences et d’innovation (PCI) « transports de marchandises et logistiques » pour le Sétra, à partir de bibliographie et d’entretiens.
Le présent rapport ne fournit que des éléments de bilan d’étape, essentiellement qualitatifs. Le recul n’est en particulier pas suffisant pour évaluer l’impact de l’évolution réglementaire récente sur la compétitivité et l’attractivité du mode ferroviaire pour le fret.

Le cas particulier de l’opérateur local Régiorail (ex-TPCF Fret), près de Perpignan, a fait l’objet d’un approfondissement par le Sétra, avec quelques éléments d’analyse économique.

A TELECHARGER
Rapport d’étude
Octobre 2012 - Référence : 1239w - 67 pages


Télécharger :

  • 1239w-rapport-fret (format pdf - 14.3 Mo - 29/10/2012)Temps de téléchargement estimé : 3 min 54 s (512 K), 1 min 57 s (1024 K), 58 s (2 M), 23 s (5 M).
 
 

L’induction de trafic
Revue bibliographique

publié le 2 octobre 2012 (modifié le 27 janvier 2014)


Lorsqu’une étude est réalisée pour évaluer le potentiel de trafic d’une nouvelle infrastructure, ou d’un nouveau service de transport, il est courant qu’une part du trafic soit identifiée en tant que "trafic induit" que Mokhtarian et al. (2002) définissent comme étant "l’incrément des nouveaux véhicules dans le trafic qui n’auraient pas été là sans une augmentation de capacité".

Si en théorie, le trafic induit est uniquement le résultat d’un effet d’offre, on constate qu’en pratique, la prise en compte du trafic induit dans les études de trafic n’est pas toujours aisée, que ce soit du point de vue de sa définition exacte ou de la méthode de calcul. Dans certains cas, par exemple pour les études routières, le trafic induit dépend mécaniquement de l’abaissement des coûts de transport, sans tenir compte de l’environnement de la nouvelle infrastructure.

Dans d’autres, notamment pour les études faisant appel à un modèle à quatre étapes, l’existence d’un trafic induit peut être avérée mais il ne peut être estimé au moyen d’une méthode normalisée.

En conséquence, la prise en compte du trafic induit dans les études de déplacements fait régulièrement débat.
L’objet de cette étude est de présenter une brève synthèse de la littérature scientifique existante sur le sujet, autant pour clarifier cette notion de trafic induit, que pour une première approche des méthodes actuellement utilisées, ou du moins recommandées, pour le prendre en compte.

A TÉLÉCHARGER
Rapport d’étude
Octobre 2012 - Référence : 1236w - 28 pages


Télécharger :

 
 

Prise en compte du risque dans le calcul économique

publié le 26 septembre 2012 (modifié le 14 avril 2014)


Ce rapport contient les résultats d’un travail exploratoire mené par le réseau scientifique et technique du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur le sujet de la prise en compte du risque dans l’évaluation socio-économique des projets de transport.
Il vise à explorer les possibilités d’intégrer le risque (probabilisable) dans les critères de décision publique des projets de transports. Ce rapport se situe dans le cadre de la décision en situation de risque dit « cadre de Von Neuman Morgenstern », dans lequel le critère de décision est la maximisation d’une espérance de bien-être collectif (ou fonction d’utilité collective). Il traite des risques probabilisables de nature socio-économique (i.e. affectant la demande, les coûts, les valeurs monétaires utilisées dans l’évaluation socio-économique, etc.).

A TELECHARGER
Rapport d’étude
Septembre 2012 - Référence : 1238w - 60 pages


Télécharger :

 
 

Transports intelligents. Mise en œuvre de la directive 2010/40
Elements pour le choix d’actions publiques pour la période 2012-2017

publié le 30 août 2012 (modifié le 31 décembre 2013)

Ce rapport présente des actions publiques candidates à être abordées dans une stratégie nationale sur les transports intelligents.
Il synthétise, pour ce faire, les travaux de concertation et d’étude menés depuis 2009 dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive 2010/40 sur les transports intelligents.
Il est destiné à alimenter la suite des réflexions et concertations à venir en vue de d’élaboration d’une stratégie nationale sur les transports intelligent. Il vise également à préparer le rapport prévu par l’article 17-2 de la Directive 2010/40, qui porte sur les actions envisagées pour la période 2012-2017.


This report presents potential public actions to be discussed in a national strategy on intelligent transport.

It offers a synthesis of the consultations and studies conducted since 2009 as part of the implementation of the directive 2010/40 on intelligent transport.
As such, it is an element for preparation and consultations ahead concerning a National Strategy for Intelligent Transport. It also aims to prepare the report provided for in Article 17-2 of Directive 2010/40 by presenting the actions planned for 2012-2017.


A TELECHARGER
Rapport d’étude
Août 2012 - Référence : 1232w - 62 pages


Télécharger :

 
 

Calibrage et test d’un modèle des déplacements régionaux de voyageurs

publié le 29 août 2012 (modifié le 14 avril 2014)

L’objectif de cette étude est d’estimer la faisabilité d’une modélisation multimodale pour les déplacements régionaux, notamment du point de vue de la clientèle ferroviaire. La modélisation est effectuée à partir de la dernière Enquête Nationale Transport Déplacements (ENTD) réalisée en 2007- 2008. La modélisation s’intéresse aux déplacements domicile-travail, pour lesquels une validation était possible à partir des mobilités professionnelles du recensement rénové de l’INSEE.

Cette étude vise à traiter de toute la chaîne de modélisation à travers :

  • la disponibilité d’une nouvelle enquête nationale transport déplacements ;
  • l’analyse, à partir de l’enquête, des raisons du choix du mode de déplacement régulier entre le domicile et le lieu de travail, et du non choix du mode alternatif ;
  • l’enrichissement de l’enquête avec le logiciel musliw avec les caractéristiques détaillées de l’offre multimodale réellement disponible au moment où chaque déplacement a été effectué, permettant de tenir compte des horaires décalées, du travail posté (en voiture et en transports en commun) ;
  • l’analyse par arbres de segmentation dynamique, pour déterminer les variables les plus pertinentes à introduire dans les fonctions d’utilité ;
  • le calibrage d’un modèle logit multinomial ;
  • l’enrichissement des mobilités professionnelles du recensement avec les caractéristiques détaillées de l’offre multimodale, le matin et le soir ;
  • la validation du modèle sur les données de mobilité professionnelle.

L’étude vise également à mettre en évidence les limites d’une telle modélisation, en raison de la taille limitée de l’échantillon de l’enquête nationale transport utilisable pour la modélisation, et des variables déterminantes dans le choix du mode qui n’étaient pas disponibles pour la validation, notamment :

  • l’équipement en deux-roues motorisés ;
  • la possession d’une carte de gratuité dans les transports en commun ;
  • les contraintes de stationnement au domicile et sur le lieu de travail. La seule variable du recensement traitant des contraintes de stationnement (variable GARL) indique si le logement dispose d’un garage ou d’un emplacement réservé.

A TELECHARGER
Rapport d’étude
Août 2012 - Référence : 1231w - 55 pages


 
 

Parcs-relais pour l’intermodalité voiture + train

publié le 8 août 2012 (modifié le 14 avril 2014)

Les parcs-relais - ou parcs de rabattement - sont la clé de l’intermodalité voiture + train. Ils sont de plus en plus répandus et utilisés en limite de zones urbaines, mais aussi en zones périurbaines et rurales.

Ce rapport a été rédigé dans le cadre d’un mémoire de fin d’études du Master 2 Transport Espaces Réseaux de l’université de Lyon par Joël Mballa. Ce stage a été réalisé au Sétra à l’été 2011. Les résultats de cette étude n’engagent pas la position du Sétra sur la pertinence et la performance des parcs-relais en général, a fortiori sur les cas étudiés dans le cadre de ce travail.

A TELECHARGER
Rapport d’étude
Aout 2012 - Référence : 1229w - 105 pages


Télécharger :

  • 1229w-rapport-parcs-relais (format pdf - 14.6 Mo - 08/08/2012)Temps de téléchargement estimé : 3 min 59 s (512 K), 1 min 59 s (1024 K), 59 s (2 M), 23 s (5 M).
 
 

Evaluation de l’accessibilité territoriale

publié le 6 août 2012 (modifié le 4 juin 2014)

image-1231w Dans le cadre des travaux menés, à la demande de la DGITM, par le PCI EPPT (Évaluation des Projets et Politiques de Transport), le Sétra a commandé en 2011 plusieurs études sur la méthode relative au gain de performance économique des territoires proposée par l’annexe 2 de l’instruction-cadre du 25 mars 2004 (mise à jour le 27 mai 2005) afin d’appréhender la méthode, ses conditions d’application, sa mise en œuvre, ses limites et l’utilisation des résultats, et d’identifier éventuellement des points d’amélioration ou de rectification.

Le présent rapport constitue une première partie de l’analyse de la méthode, avec sa mise en œuvre sur deux infrastructures routières : il regroupe les études de cas du CETE du Sud-Ouest sur l’A65 et du CETE de l’Ouest sur l’A87.

A TELECHARGER
Rapport d’étude
Aout 2012 - Référence : 1231w - 59 pages


Télécharger :

  • 1231w-rapport-accessibilité (format pdf - 9.2 Mo - 01/10/2012)Temps de téléchargement estimé : 2 min 30 s (512 K), 1 min 15 s (1024 K), 37 s (2 M), 15 s (5 M).
 
 

Estimation des emplois crées ou maintenus dans le cadre des investissements d’infrastructures de transport

publié le 12 juillet 2012 (modifié le 14 avril 2014)

Ce rapport vise à détailler et mettre en perspective les concepts et calculs sous-jacents aux valeurs proposées par l’instruction-cadre, par rapport aux valeurs utilisées dans d’autres pays et par rapport aux enjeux actuels d’évaluation de l’impact des dépenses publiques de transports sur l’activité et l’emploi.

Dans ce contexte, ce rapport se divise en cinq parties. La première partie présente le cadre réglementaire en France puis résume l’approche théorique qui sous-tend ce cadre réglementaire, que l’on qualifiera schématiquement d’approche « keynésienne ».

A TELECHARGER

Rapport d’étude
Juin 2012 - Référence : 1218w - 39 pages


Télécharger :

 
 

Régulation du trafic

publié le 22 juin 2012 (modifié le 4 juin 2014)

Les mesures dites dynamiques de régulation de trafic sont en expansion depuis quelques années, en France et à l’étranger.
Historiquement, les infrastructures étaient dimensionnées pour que leur capacité d’écoulement corresponde à la demande qui s’écoule aux heures les plus chargées.

La croissance constante du trafic a posé le constat dans les années 90 (voire avant aux États-Unis) que les capacités des infrastructures devenaient nettement insuffisantes. Or les programmes d’élargissement des infrastructures sont dans le même temps onéreux, techniquement et juridiquement difficiles à mettre en œuvre.

Il est ainsi devenu incontournable de s’intéresser aux systèmes de régulation dynamique du trafic, dont le but est d’utiliser plus efficacement en temps réel les infrastructures existantes par des techniques qui ont fait leurs preuves.

A TELECHARGER
Rapport d’étude
Juin 2012 - Référence : 1219w - 33 pages


Télécharger :

 
 

Evaluation environnementale des projets de gestion dynamique de trafic

publié le 20 juin 2012 (modifié le 14 avril 2014)


Ce rapport a pour objectif de présenter des éléments de méthodologie pour l’ évaluation de l’impact sur la qualité de l’air d’un projet de gestion dynamique de trafic, que ce soit pour des études a priori ou a posteriori. Ce rapport aborde notamment la question du périmètre géographique et temporel de l’étude (zone d’étude, horizon d’étude), des scénarios à comparer, des indicateurs (polluants, gaz à effet de serre, consommation de carburant). Ce rapport dresse également un panorama des types de modèles mobilisables Il s’intéresse principalement à la quantification des émissions, aborde rapidement la question des concentrations, mais ne traite pas de l’exposition des personnes.

A TELECHARGER

Rapport d’étude
Juin 2012 - Référence : 1215w - 111 pages


Télécharger :

 
 

Modèle de trafic routier

publié le 19 juin 2012 (modifié le 14 avril 2014)


L’enjeu de ce rapport est de discuter de l’application de deux modèles de choix d’itinéraires, et de donner un cadre de travail aux chargés d’études en proposant des recommandations générales pour l’utilisation de modèles de choix d’itinéraires et l’introduction de malus et de valeurs du temps (et en particulier lors du paramétrage des modules SETRA de TransCAD).

A TELECHARGER

Rapport d’étude
Juin 2012 - Référence : 1216w - 55 pages


Télécharger :

 
 

Choix modal en transport de voyageurs longue distance

publié le 15 juin 2012 (modifié le 14 avril 2014)


Le présent rapport se propose d’apporter quelques éléments d’évaluation des critères de choix entre services routiers de cars interurbains et dessertes ferroviaires, sous le seul angle du voyageur.

Le choix s’est ainsi porté de travailler sur la comparaison des coûts généralisés des déplacements selon le mode choisi (fer ou car), permettant de refléter au mieux le comportement d’un usager face à un choix modal pour lequel les critères tarif et temps de transport vont fortement intervenir.

A TELECHARGER

Rapport d’étude
Juin 2012 - Référence : 1214w - 111 pages


Télécharger :

  • 1214w-rapport_choix_modal (format pdf - 7.8 Mo - 15/06/2012)Temps de téléchargement estimé : 2 min 7 s (512 K), 1 min 3 s (1024 K), 31 s (2 M), 12 s (5 M).
 
 

Fiabilité des temps de Parcours

publié le 15 juin 2012 (modifié le 14 avril 2014)


Ce rapport a pour but d’approfondir les connaissances du réseau scientifique et technique du Ministère sur les valeurs du temps et d’initier les travaux permettant à terme de proposer une valeur (ou une plage de valeurs) à utiliser dans le cadre de l’évaluation des mesures affectant la fiabilité des temps de parcours (notament les mesures de gestion de trafic).

Cette étude s’appuie essentiellement sur une revue bibliographique des valeurs du temps utilisées en France et dans le monde, aussi bien dans l’évaluation socio-économique formalisée que dans la littérature académique.

A TELECHARGER

Rapport d’étude
Juin 2012 - Référence : 1216w - 55 pages


Télécharger :

  • rapport (format pdf - 671.6 ko - 15/06/2012)
 
 

Les échanges de données pour l’exploitation de la route

publié le 4 avril 2012 (modifié le 14 avril 2014)

Le but de ce document est d’expliquer les spécifications Datex II version 1.0, format harmonisé au niveau européen d’échange et de publication d’informations routières, recouvrant principalement les événements, les actions d’exploitation et les données de trafic.

Les spécifications Datex II sont destinées à être une future norme d’échange de données dans le domaine de l’exploitation et l’information routières.

L’objectif du document est qu’il puisse être lu par un non-informaticien tout en pouvant servir de référence pour un développement informatique.
Il décrit la signification des différentes notions manipulées par le modèle (contenu et mécanismes d’échange) et précise certaines règles de gestion implicites ou explicites du modèle. Des guides à venir détailleront comment ces notions doivent être utilisées à l’aide d’exemples identifiés comme représentatifs de l’exploitation de la route.


A TELECHARGER

Synthèse des connaissances
Mars 2012 - Référence : 1208w - 87 pages


Télécharger :

  • Datex II (format pdf - 1.3 Mo - 04/04/2012)
 
 

Théorie sur la fiabilité

publié le 16 février 2012 (modifié le 14 avril 2014)

La gestion du patrimoine d’ouvrages d’art représente un enjeu majeur pour les maîtres d’ouvrage. Elle pose la question du développement de l’ingénierie de l’existant.

La théorie de la fiabilité propose une évaluation des structures basée sur la théorie des probabilités. Elle est utilisée dans l’aéronautique, l’industrie offshore, l’industrie nucléaire et, plus récemment, dans le domaine du bâtiment et des ouvrages d’art.

L’objectif de cette étude est de mettre en application la théorie de la fiabilité pour :
· préciser la démarche pour évaluer les ouvrages d’art neufs ou existants par approche probabiliste ;
· établir des grilles de coefficients partiels de sécurité pour l’évaluation des ouvrages existants.

A TELECHARGER

Rapport d’étude
Février 2012 - Référence : 1206w - 142 pages


Télécharger :