Haut de page

Contenu

Les enquêtes chargeurs en transport de marchandises

publié le 20 janvier 2017

Largement utilisées pour étudier le transport de marchandises, les données françaises sur l’offre de transport, les flux en tonnages (ou valeur) et les mouvements de véhicules donnent une image précise des mouvements physiques des véhicules et des marchandises. Cependant, elles ne permettent pas de reconstituer les chaînes de transport dans leur totalité et sont ainsi limitées lorsqu’il s’agit de faire le lien entre chaînes logistiques et transport de marchandises.

Or de nombreuses études ont souligné les liens étroits entre demande et transport. En matière d’évaluation de politiques publiques ou de prospective, il faut s’intéresser aux évolutions de la demande, afin d’en anticiper les évolutions, ainsi que de la réguler, le cas échéant. Pour connaître et comprendre la demande de transport de fret, il faut l’observer de façon adaptée.
C’est l’objectif des enquêtes chargeurs, qui ciblent les commanditaires du transport de marchandises. Ces enquêtes produisent les données qui permettent de faire le lien entre logistique et transport de marchandises ; elles permettent par ailleurs l’élaboration de modèles plus précis.

Ce rapport a pour but de synthétiser quelques réflexions sur ces enquêtes chargeurs. Après un point sur les données de flux et de transport existantes en France ce rapport revient sur le principe des enquêtes chargeurs, illustré avec trois exemples d’enquêtes chargeurs nationales à l’étranger : États-Unis, Suède et Japon. La présentation de ces trois enquêtes étrangères est ensuite complétée par la présentation de l’enquête française, Envoi – Chargeurs – Opérateurs de transports (ECHO), unique en son genre à plus d’un titre. Enfin, une analyse comparative qui permet de mettre en lumière les différences et les points communs de ces enquêtes.

A TÉLÉCHARGER
Rapport
Janvier 2017
Référence : 1651w
ISRN : CEREMA-DTecITM-2016-051-1-FR


Télécharger :

 
 

Pied de page