Haut de page

 

Contenu

La Direction technique Infrastructures de transports et matériaux (DTecITM) - ex Sétra

 
 
 

Rôle et domaines d’intervention de la DTecITM

publié le 14 août 2015 (modifié le 24 septembre 2015)

En intégrant le Cerema, le Sétra est devenu, le 1er janvier 2014, la DTecITM.

Au cœur de la communauté scientifique et technique, la Direction technique Infrastructures de transports et matériaux (DTecITM) participe à la définition et la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines des transports, des routes et de leurs aménagements.

S’appuyant sur un réseau partenarial riche, la DTecITM assiste et appuie les directions centrales du ministère en charge du développement durable et le ministère de l’intérieur pour ce qui concerne la sécurité routière.

A ce titre, la DTecITM,

  • est partenaire et force de proposition au sein du réseau scientifique et technique du ministère, avec notamment l’institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar)
  • pilote plusieurs pôles de compétences et d’innovation qui visent à créer et renforcer des équipes d’experts
  • anime les actions des Directions territoriales du Cerema (ex CETE) et assure une cohérence des travaux sur un plan méthodologique dans le cadre d’études sur le terrain ou d’expérimentations
  • collabore étroitement avec les collectivités locales, pour intégrer leurs besoins dans ses orientations stratégiques
  • est membre fondateur de l’institut des routes des rues et des infrastructures pour la mobilité (IDRRIM) qui fédère l’ensemble des acteurs autour d’un intérêt commun et crée une synergie au service de l’innovation.

Les axes de travail réorientés
La DTecITM a engagé une démarche de travail autours de 4 orientations scientifiques et techniques :

  • Conception et évaluation des infrastructures dans une approche "développement durable"
  • Connaissance et gestion optimale des réseaux
  • Sécurité dans les déplacements et maîtrise des risques
  • Intermodalité

La DTecITM est dotée d’un comité scientifique et technique indépendant qui a pour missions d’évaluer les projets, en ce qui concerne leur objet, leur insertion dans l’environnement scientifique et technique
et leur montage, ainsi que l’évaluation des résultats de ces projets et de leur valorisation.

Production et diffusion de l’état de l’art
En intégrant les préoccupations de développement durable, d’intermodalité, de protection de l’environnement et de sécurité, la DTecITM :

  • prend en compte les besoins des maîtres d’ouvrage, des maîtres d’œuvre, des gestionnaires et des exploitants ;
  • évalue les progrès techniques et participe à la promotion des innovations ;
  • capitalise les connaissances et les bonnes pratiques au travers de guides et de logiciels ;
  • anime la communauté technique et contribue à l’information et à la formation de ses membres.

Au service des maîtrises d’ouvrages publiques, la Direction technique des infrastructures de transports et matériaux intervient, au sein du Cerema, dans le domaine de la route, des ouvrages d’art et des transports.

La DTecITM met ainsi à la disposition de services de l’État et des collectivités territoriales des méthodologies et des outils adaptés à la spécificité des réseaux pour :

  • définir, mettre en œuvre et évaluer les politiques publiques ;
  • améliorer la qualité des projets, la gestion des patrimoines et le service aux usagers ;
  • garantir la cohérence du réseau routier ;
  • faire valoir les intérêts publics, notamment dans le cadre de la normalisation européenne.

La DTecITM peut également apporter son expertise sur des projets complexes.

Un travail en partenariat
La DTecITM associe à son action tous les acteurs de la communauté routière française : services opérationnels de l’Etat et des collectivités territoriales, organismes de recherche, Réseau scientifique et technique, entreprises et organisations professionnelles, sociétés d’autoroutes, etc. et collabore régulièrement avec d’autres organismes spécialisés, notamment dans les domaines de l’écologie, du développement durable, des transports ferroviaires, maritimes ou fluviaux.
La DTecITM confronte son expérience et ses projets avec ses homologues internationaux, au travers de coopérations bilatérales, d’interventions dans des congrès ou de missions d’expertise. Il participe aux commissions de normalisation européenne et à de multiples instances internationales. Membre de l’EOTA [1], la DTecITM est organisme d’agrément technique.

[1EOTA : European Organisation for Technical Approvals

 
 
 
 

Pied de page