Délivrance du certificat de bonne fin du capteur automatique de données Sakhar

publié le 29 septembre 2017

Lauréat CIRR 2015

Le capteur de mesures automatiques du nombre d’occupants dans les véhicules Sakhar, lauréat 2015 de l’Appel à projets d’innovation « Routes et rues », vient de recevoir son certificat de bonne fin délivré par le directeur du Cerema ITM.

Cette proposition portait sur le développement d’une solution logicielle innovante de calcul automatique en temps-réel du nombre d’occupants des véhicules sur les voies de circulation.

Première originalité : la proposition était présentée par un consortium constitué du Conseil Général du Nord et d’une start-up, la société ANAXA – VIDA, elle-même issue du CNRS et de l’université Lille1.
L’association préalable d’une entreprise et d’un maître d’ouvrage public, qui offrait le site, a permis le démarrage rapide de l’expérimentation. L’implication de l’équipe du Cerema dans le montage, la mesure et la validation de l’expérimentation a fait le reste.
Deux ans après, l’industriel dispose d’une référence parmi les capteurs basés sur la vision outdoor, un domaine d’avenir.
L’innovation technologique consiste en une méthode de segmentation et de reconnaissance spatio-temporelle articulée sur une nouvelle approche de synchronisation optimisée de capteurs vidéo, vues et zones de couverture des traitements.
L’expérimentation côté CIRR a porté sur la détermination du nombre d’occupants par véhicule par le capteur Sakhar.
Ce dernier, basé sur l’analyse d’image, consiste à mesurer le nombre d’occupants des véhicules léger circulant en section courante, sans avoir besoin de recourir à une analyse fastidieuse des images collectées sur le bord de la route. Il permet également une classification des véhicules suivant le groupe Z5 définie dans la norme NF P99-300.


Les expérimentations se sont faites sur autoroute et route nationale dans le cadre de programmes d’expérimentation passés respectivement avec le Département du Nord et la DIR Nord. Le capteur a été testé dans différentes configurations. Une vérité de terrain a été réalisée afin de définir ses performances.

Le capteur Sakhar permet une classification correcte des véhicules de l’ordre de 90%. Parmi les véhicules légers détectés, le taux de détection de nombre d’occupants est d’environ 96%.
La mise en place des voies réservées à certaines catégories de véhicules ou de voies auxiliaires, ouvertes temporairement à la circulation, rencontre au moins deux difficultés que les produits comme le capteur Sakhar peuvent contribuer à résoudre.
Les études d’opportunité de mise en place de voies de covoiturage nécessitent la connaissance préalable du nombre d’occupants dans les véhicules. Cette donnée est difficile à obtenir par enquête ou sondage ; on constate le besoin de disposer de capteurs permettant de la recueillir automatiquement.
D’autre part, l’ouverture de voies de covoiturage pose le problème du contrôle du nombre d’occupants des véhicules autorisés à y circuler. La mise en place d’une chaîne automatisée de contrôle sera fondamentale pour s’assurer que la voie répond à l’usage pour lequel elle a été créée et éviter la fraude.
La méthode permet non seulement la mesure du nombre d’occupants dans un véhicule, avec un impact sur la mise en place de voies réservées, mais aussi d’autres applications potentielles comme le comptage de véhicules par types.

Les mesures d’incitation au covoiturage se traduisent par une augmentation du taux d’occupation des véhicules. Des données du comptage du taux d’occupation des véhicules seraient utiles à la modélisation de l’impact de l’ouverture d’une voie de covoiturage. On pourra déduire de la baisse du nombre de véhicules, des effets sur la fluidité, la sécurité et l’impact environnemental des déplacements. Toutes ces améliorations peuvent être converties en gains socio-économiques.

Personne à contacter :

M. CHABANE DJERABA, Professeur des Universités UMR CNRS-Lille1 n° 8022, Université Lille1 & Télécom Lille1

Building IRCICA, Parc Scientifique de la Haute Borne, 50 avenue Halley, BP 70478, 59658 Villeneuve d’Ascq, France.

Chabane.Djeraba@lifl.fr

Certificat de bonne fin Sakhar - Juillet 2017 (format pdf - 102.3 ko - 29/09/2017)