Coopération franco-suisse

publié le 17 août 2016

Retour sur le colloque 2016 et perspectives pour 2017

La coopération entre le Cerema, côté français et, côté suisse, l’ Office fédéral des routes (OFROU) et l’Association suisse des professionnels de la route et des transports (VSS), est rythmée chaque année par un colloque, organisé alternativement en France et en Suisse.

Il revenait à la France d’organiser le colloque 2016. Les thèmes retenus par les deux parties étaient : « trafic et nouvelles technologies » et « Mobilité douce ». Ils ont été traités les 28 et 29 avril derniers, devant une cinquantaine de participants des deux nationalités dans les locaux du laboratoire du Cerema à Strasbourg.

ouverture du colloque et atelier "mobilité douce"

Les présentations ont été réparties selon les cinq sous-thèmes suivants, eux-mêmes déclinés en quinze exposés, alternant intervenants suisses et français : « Trafic au sein des villes et agglomérations » ; « Impact des nouvelles technologies sur les usages et l’exploitation des transports » ; « Mesures prises en faveur des personnes handicapées – espace de circulation sans obstacle » ; « Cohabitation entre les différents acteurs (cyclistes, piétons, e-bikes, etc.) » ; « Les ’deux-roues motorisées’ en milieu interurbain ».

clôture du colloque

La clôture du colloque a été assurée par les co-présidents, Jürg Röthlisberger, directeur de l’Office des routes, et Georges Tempez, directeur Cerema ITM [1], qui ont chacun brossé un panorama complet et approfondi de leurs activités dans le domaine des routes et des rues.

visites techniques

Outre le DVT [2] et le DPI [3] pour l’organisation, tous les centres producteurs du Cerema ITM s’étaient mobilisés pour faire honneur à leurs collègues suisses, de même que la DREAL-ACAL [4], le Cerema TV [5] et le Cerema Est qui accueillait la manifestation. Son plein succès est également dû à la Direction « mobilité » de l’Eurométropole qui a assuré la visite – spectaculaire - du chantier d’extension du tram et celle – plus intimiste mais également passionnante - de la gare centrale autour du thème de la politique de déplacement dans l’agglomération strasbourgeoise.

L’intérêt suscité par cette manifestation a été tel parmi les participants que ses co-présidents se sont engagés à prolonger l’échange d’informations avant la prochaine réunion. Cet échange préparatoire comprendrait : la délimitation de son périmètre, un panorama de l’existant et les points à approfondir lors du prochain colloque. Les sujets d’intérêt communs identifiés sont : « co-voiturage et occupation des véhicules » ; « partage des approches des ITS en matière de normalisation » ; « inspections de sécurité en milieu urbain » et « gares routières ». Les collègues du Cerema ITM et du Cerema TV se sont positionnés sans hésiter pour piloter les groupes d’échanges correspondants. La balle est maintenant dans le camp de nos amis suisses.

visite culturelle et dîner

Assurés de la qualité de ces travaux intermédiaires par des experts du plus haut niveau, gageons que le prochain colloque, prévu à Neuchâtel les 11 et 12 mai 2017, connaîtra le même succès et que ses participants n’apprécieront pas moins la gastronomie suisse qu’ils ont apprécié celle, authentiquement alsacienne, du restaurant Gurtlerhoft de Strasbourg.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

[1Cerema ITM : Cerema Infrastructures de transport et Matériaux

[2DVT : Département de la valorisation technique

[3DPI : Département des partenariats et de l’innovation

[4DREAL-ACAL : Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement - Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine

[5Cerema TV : Cerema Territoire et ville